50 Nuances de Grey !ou 50 nuances de Navets !!!

Ca fait bien longtemps que je n’avais pas publié dans la catégorie « Coup de Gueule » et bien ce soir, la rubrique, reprends du service.

Il y a 3 ans, je vous avais parlé de ma lecture et du visionnage insipide du 1er tome de 50 Nuances de Grey

Je m’étais promis de ne plus y retourner et puis finalement j’ai accompagné ma copine pour le tome 2 et j’ai réitéré ce soir pour le tome 3.

Résultat des courses : je n’ai absolument pas changé d’avis et bien au contraire ça empire. 

Lors du 2ème opus, j’avais d’ailleurs fait profiter l’ensemble de la rangée d’un « Quel Connard!!! ». Pour ce dernier opus, ma copine pourra vous le certifier : je me suis tenu à carreau et uniquement par respect pour elle. (j’avoue que le deuxième avait été un calvaire pour elle, entre  mes « soupirs bien appuyés, mes commentaires…)

Donc ce soir, je couche sur la toile, ma consternation.

bon si tu as aimé, tu ne vas pas aimer ce qui va suivre. 

Attention SPOILER !Attention SPOILER !Attention SPOILER !

1- Comme au Téléthon, il serait peut-être temps de mettre en place une cagnotte pour cette pauvre Ana qui souffre toujours du SEGP (Syndrome d’Excitation Génitale Permanente) et ça ne s’améliore pas dans tous au long des épisodes. Pauvre Chérie. 

  • Eh Bébé, on fait une ratatouille, ce soir, j’ai des courgettes au frigo ? Mademoiselle, oups Pardon Madame,a un orgasme

anigif_mobile_8f1d9e0ebd51f60c1ab4dcb95343f4e2-0.gif

  • Chéri, t’avais dit qu’on fera des knackies?

knackie = forme phallique:  re-re orgasme

87db18e0bee904743a37bfa3d93b24a0.gif

  • « Tu as un morceau de patate sur le menton, Chérie ! » Re-re-re orgasme

tumblr_inline_njygayP5Tx1rdg4ph

Non vraiment, je m’inquiète, elle a un gros gros souci, la p’tite dame!!! 

2- en plus, de son SEGP, la pauvre est complément conne. 

La Nana est persuadée qu’en sortant de l’école et après à peine deux mois dans la maison d’éditions, elle devient patronne par ses seuls talents! 

  • tumblr_p3w45auBlO1ttegyuo2_r1_250.gif
  •   » – Madame Grey, vous êtes tellement talentueuse que votre patron, Monsieur Grey a décidé de vous nommer Chef!!!:

Putain, même elle n’y croit pas et est morte de rire »

1509474650399_209337_cops_4.jpg

  •  » Mademoiselle, je vous présente Monsieur Grey, psychopathe de son état, voulez-vous l’épouser ? Bien-sûr ». 

Notez comme son amour transperce son regard…

3- En plus, c’est une feignante qui ne veut pas marcher 

4- Et un piètre cuisinière :

Selon elle c’est un steak à point. Perso, pour moi c’est plus saignant qu’à point.

tumblr_p2twr83lfW1tjvoeto1_250.gif

5- Monsieur Grey est quant à lui, un psychopathe doublé d’un Connard !

  • Je serai curieuse de voir s’il n’avait pas tous ses millions s’il serait toujours aussi séduisant aux yeux de notre naïve et candide Anastasia.

tumblr_o93cctPbnT1v3v3glo1_500.gif

  • Avec un sérieux problème d’alcool :
  • Qui pense qu’avec l’argent on peut tout faire, tout acheter

Et comme a priori, ça fonctionne très bien… 

tumblr_p2z8fuJMrP1wmqbopo3_250.gif

  • Quand il donne le chèque de la vente de la voiture d’Ana (une très très coquette somme pour une épave – 20.000 dollars ) il se vante de les gagner en 30 minutes. c’est à ce moment que le « Quel connard » m’a échappé.

 

6et toutes ces incohérences, que ce soit dans le livre, comme dans le film.

  • « Bonjour, je vous fais un chèque et je voudrais 5 millions de dollars en petites coupures ?  

Bien sûr, Madame Grey, tout de suite, Madame Grey. Pas de problème Madame Grey »

Demain je tente avec mon banquier, ça peut marcher.

Normal, quoi, tu te pointes la bouche en cœur, une paire de converse aux pieds et le tout est joué ! SO EASY !!! 

fa4394fd71530944cc4681b8c98d9929--fifty-shades-movie--shades.jpg

  • « J’ai toujours conduit une pauvre coccinelle des années 60 qui ne dépasse pas le 90 km/h et là Madame se la pète au volant d’une Audi Quattro, sur une route de montagne, et à près de 200km/h. Tout va bien logique. Route de montagne au passage sur laquelle ils ne croisent personne.

trfsfcourseaudi-05112017

  • et surtout pour une jeune vierge effarouchée, elle pratique la fellation d’une main bouche de maître, avec gorge profonde et tout, accepte la sodomie sans sourciller, accepter pour sa première fois qu’un mec la traite comme de la merde (50 shades of shit…), et a un orgasme dès qu’on la touche.

Bref, quelle image cela renvoie aux ados (très présentes dans les salles obscures). 

Bref si tu veux faire une bonne action, évite l’achat des livres, évite d’aller au cinéma, et fais plutôt un don au Téléthon

Publicités

50 Nuances de Grey : j’ai lu, j’ai regardé, j’ai détesté!

Aujourd’hui, je me suis accordé un petit « plaisir » depuis que Monsieur L. est né :  Une séance cinéma.

Enfin, plaisir, le mot est vite dit!!!

Je ne suis pas critique littéraire, mais voilà, pour moi, le livre était très mal écrit (problème de traduction, style…)

Quant à l’histoire, elle est d’une banalité affligeante : une belle, douce et innocente jeune fille, rencontre un jeune, beau et riche garçon. Mais ouuuups, il cache un lourd secret, et il n’est pas celui qu’il paraît être.

En fait, ce qui faisait l’attrait de ce bouquin s’était la nouveauté du genre! Enfin, si on peut dire. Parce qu’en réalité, le jeune, beau et riche garçon est un dominant!!!  Certes, je ne suis pas experte en la matière, mais quand même je m’attendais à quelque chose d’un peu osé. Là franchement, on est du niveau Twilight avec des perso. qui approchent la vingtaine!!!!

Mais bon, curieuse de nature, et ne résistant à l’appel du buzz, je suis allée voir le film. 

371396.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Au final j’ai perdu deux heures, 15 euros (11,40 € de place de ciné, + 1 pop-corn et une eau minérale).

L’acteur qui incarne Christian Grey, est certes mimi, et encore que je ne me retournerai pas dans la rue. Mais surtout, il ne correspond pas au rôle. Un visage inexpressif, un jeu d’acteur quasi inexistant.

Le doublage est également nul. Certains passages sont d’un niveau pièce de théâtre de primaire. Aucune intonation de voix. Un jeu incessant tout au long du film « Je t’aime, moi non plus ».

Mais la palme revient à la fille. Plus nunuche que ça, tu meurs!

La pauvre doit souffrir de SEGP (syndrome d’excitation génitale persistante). A peine, il lui effleure la joue, elle est au 7ème ciel. C’est d’un ridicule. 

Bref, c’est niais, ennuyant, long, fade.

Ce film va certainement ravir les adolescentes (ex-fan de Twilight) et titiller la ménagère de plus de 50 ans. Mais moi franchement, ce n’est vraiment mais vraiment pas mon truc. Je suis restée dépitée du début à la fin.

La maso, en fait, c’est moi! M’être affligée, volontairement, de façon éclairée et consentante, deux heures d’un navet annoncé.

Une chose est sûre : je n’irai pas voir les 2 prochains opus au cinéma!!!