Le Lait de Croissance : un aliment essentiel jusqu’à 3 ans

Depuis que Monsieur L. a un an, nous l’avons passé au lait de croissance. Pour nous, c’était la suite logique après le lait infantile.

Je sais que le débat fait rage, et que nous avons des avis bien tranchés de part et d’autre.

Comme je te l’ai déjà dit, Monsieur L. est un petit gabarit, qui mange peu (Je t’en parlé ici) alors je me dis que si au moins il prend son biberon de lait + céréales le matin, c’est toujours ça de pris. Je cherche donc à lui donner ce qu’il y a de mieux. Nous avons donc opté pour un lait de croissance. 

Certains me diront que c’est un coup marketing des industriels pour vendre plus et plus cher, que dans le cadre d’une alimentation équilibrée, le lait de croissance présente peu d’intérêts…

Alors pourquoi un lait de croissance plutôt que du lait de vache classique ?

  • Car le lait de croissance est enrichi notamment en fer et en vitamine D, ce qui lui confère une valeur nutritionnelle supérieure au lait classique.

Pour avoir la même quantité de fer contenu dans un biberon de lait de croissance, l’enfant devrait boire des litres et des litres de lait de vache classique.

  • car après 18 mois, beaucoup d’enfants sont touchés par une néophobie alimentaire,  et que le peu qu’ils picorent dans la journée ne suffit pas à leur apporter les nutriments essentiels à leur bon développement.
  • car comme nous la recommandé la pédiatre, nous avons décidé de continuer à nourrir Monsieur L. avec du lait de croissance jusqu’à 3 ans, pour lui apporter le meilleur.
  • car il n’aime pas le lait de vache classique et a des hauts de coeur quand on essaye de lui faire goûter (même avec du chocolat)
  • car mon fils est né prématurément et avait une carence en fer. Et a été pendant des mois complété en fer.
  • car après discussion avec la pédiatre, nous sommes d’accord sur le fait que le lait de croissance est mieux adapté pour lui, et ce jusqu’à ses 3 ans

 

Pourquoi certains préfèrent alors le lait de vache classique ?

  • Car le lait de vache classique coûte moins cher (environ 12 € de moins par mois) mais en s’organisant et en profitant des promotions ce n’est pas insurmontable.
  • Car ils ne voient pas l’intérêt d’un complément en fer.

Pourtant, pour avoir sa quantité quotidienne de fer, l’enfant devrait manger l’équivalent de 100g de viande par jour (environ 1 steak haché). Cette option n’est cependant pas envisageable puisqu’une trop grande quantité de viande apporterait plus de protéines que nécessaire.

  • Car il est aromatisé et sucré pour palier le goût de fer trop prononcé. C’est vrai. Mais l’apport en sucre reste limité comparé au sucre contenu dans les poudres chocolatées, par exemple.

 

Si je te parle lait de croissance, c’est parce qu’il y quelques semaines, on m’a proposé, à travers la campagne Blédilait,  de découvrir les nouvelles bouteilles de Blédilait croissance.

Qu’est ce qu’elles ont de nouveau ces bouteilles?

  • Elles sont hyper pratiques, puisque le lait est prêt à l’utilisation. Vendues en bouteille d’1 litre, il suffit de verser la quantité voulue dans le biberon, on chauffe un peu ou pas, selon les habitudes de bébé. 
  • La bouteille est ergonomique et resserrée au milieu ce qui permet de bien la prendre en main
  • Elles sont rigolotes  puisqu’illustrées avec des animaux. Ca plaît forcément aux enfantsBlédilait
  • Elles permettent un moment ludique de bon matin ou au goûter, puisqu’on peut demander à l’enfant de nommer et d’imiter l’animal (désolé je ne connais le cri du hérisson, là je sèche)
  • Elles sont réutilisables. Ici, les mercredi riment avec DIY, alors nous avons décidé de customiser notre bouteille sur le thème de Noël. (prochain projet, un jeu de quilles, une vache et un renne de Noël).

20151113_163039

  • Elles sont disponibles dans tous les grandes surfaces donc facilement trouvables.
  • Une fois achetées, garde bien tes preuves d’achat et rendez-vous sur la Blédiferme pour bénéficier du programme de fidélité. Tu pourras recevoir des livres, mais également des bouchons sonores qui imitent les animaux de la ferme mais aussi une superbe cabane.

 

Pour moi, le lait de croissance est donc un aliment indispensable jusqu’aux 3 ans de l’enfant, et j’ai l’impression d’offrir le meilleur à mon fils.

Toujours est-il que pour les non-adeptes du lait de croissance, privilégiez le lait entier qui contient des matières grasses utiles au développement de l’enfant.

Et chez toi, c’est plutôt lait de croissance ou lait de vache classique?

Publicités