Celle qui n’aura jamais plus d’enfant

Monsieur L. va fêter ses 6 ans dans deux mois. Et on peut le dire, ses 6 dernières années sont passées à vitesse Grand « V ».

Que de changements, quelle évolution…

Un caractère bien trempé, des couchers pas toujours faciles… et pourtant qu’est que je l’aime.

De l’amour, de l’amour, et encore de l’amour…

Et pourtant j’en ai encore à revendre.

Depuis, bientôt deux ans, la page de la prématurité est tournée (ou presque). Pourtant Dieu sait que ça n’a pas été facile et que je vous en ai parlé ici à de nombreuses reprises (ici, ici, ou encore ici) et l’envie d’un petit deuxième s’est fait ressentir.

Il y a bientôt un an, Monsieur L. a eu un petit cousin. Ils ont une super relation et s’adorent.  Et ça n’a fait que renforcer cette envie d’un deuxième enfant.

Pourtant, les signaux n’étaient pas au vert. Un papa, heureux de cette relation avec son fils, de cet équilibre trouvé à trois, qu’il ne souhaitait pas bousculer et puis un sentiment intérieur que je n’étais plus si jeune et que ce ne sera pas si simple d’avoir un autre enfant, surtout avec des cycles TOTALEMENT anarchiques.

Des cycles de 20 jours d’autres de 75 jours.. Bref, je me doutais bien que quelque chose ne tournait pas rond.

Rendez-vous en février avec la gynéco, et là mes craintes se révèlent fondées. 37 ans et presque plus d’ovocytes. Mes doutes étaient fondés. Pour le Papa, ce n’est pas grave. Pour moi, c’est un séisme intérieur.

Et puis, les mois passent. Petit à petit je dois commencer à faire le deuil de cette famille idéale que je m’étais imaginé.

6 mois après j’en suis où? Je suis heureuse d’avoir mon loulou. Je l’aime plus que tout. Mais je suis toujours aussi jalouse de voir des annonces de grossesse, des ventres arrondis par la vie.

Mais, je dois me rendre à l’évidence :

  • Jamais plus je n’aurais de bébé.
  • Jamais plus je ne ressentirai ces petites vagues venues de l’intérieur
  • Jamais, je pourrais prendre ma revanche sur la prématurité
  • Jamais, je ne verrais Monsieur L. devenir un Super Grand Frère
  • Jamais, cette dernière chambre de la maison sera occupée
  • Jamais, je ne ressortirai ces affaires de bébé et puériculture gardées si précieusement.

Pourtant, comme pour un deuil, le temps fait son oeuvre :

  • je suis heureuse d’avoir Monsieur L.
  • nous sommes heureux ,rien que tous les 3
  • c’est vrai, que nous avons trouvé notre équilibre
  • la vie est parfois moins sympa pour ceux qui n’en ont pas et j’en mesure ma chance aujourd’hui, d’avoir un joli garçon épanoui et en bonne santé.
  • Je me dis que finalement, nous serons plus disponibles pour lui
  • que nous pourrons lui offrir le meilleur…

Voilà, où j’en suis 6 mois après.

Heureuse et satisfaite de ce que la vie m’a offerte mais toujours ce léger sentiment d’inachevé. Mais plus le temps passe, plus l’idée fait son chemin. Et plutôt que de me morfondre dans l’attente d’un futur rêvé, je préfère me réjouir de l’instant présent qui a tant à m’offrir

Et puis comme dit Baloo : 

« Il en faut peu pour être heureux »

Non?

Et toi, des projets bébé? Combien tu en as ? 

Publicités

2 commentaires

  1. Moi aussi je rêve de 2 enfants. Mais je n ai pas encore le premier. Si tout va bien j aurais le premier début juin. Et j espère que ce sera des jumeaux car à moins d un miracle il n y en aura pas d autres. Le parcours FIV est trop difficile, surtout pour mon mari

    J'aime

  2. 2 d’un coup, des jumeaux. Solo. Parfois, souvent, je me suis dit qu’un seul ça aurait été si facile, que ça aurait été tellement différent. Parfois, souvent, tous les jours, je me dis que j’ai une chance folle qu’ils soient là tous les 2, qu’on soit tous les 3. J’essaie de me dire que c’est le destin, qu’il faut savoir vivre pleinement ce qu’on nous offre, parce qu’au début, je me disais que jamais je ne serais maman il y a 5 ans. Je comprends ton manque, je vis mon trop plein parfois, je le savoure, je te comprends, je t’envie parfois. Un équilibre difficile à trouver. Je te souhaite surtout d’être heureuse

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s