Education bienveillante : cette quête de l’excellence et de la perfection parentale

Depuis quelques années déjà, on nous saoûle, prône l’éducation bienveillante comme le modèle d’éducation à suivre. Pourtant, je ne m’y reconnais pas forcément à 100%.

Pour celles et ceux qui seraient passé à côté du phénomène, l’éducation bienveillante est présentée comme une éducation basée sur l’empathie, le respect de l’enfant.

En soit, cela me convient parfaitement et j’essaye de l’appliquer au quotidien. Mais voilà, après des journées de travail, parfois souvent fatigantes et stressantes, la patience n’est plus de la partie et ça crie.

Pour moi, comme pour mon fils d’ailleurs, je pense que ce n’est pas grave, car c’est vite oublié et on reprend nos rituels et nos activités quelques minutes ou heures après.

Non ce qui me pose problème, c’est quand le conflit intervient devant un parent bienveillant, et qu’il n’hésite pas, alors que l’on est au sommet de notre colère, ou qu’au contraire, que tout le monde a tourné la page, à en remettre en couche, en t’expliquant que tu dois laisser tes problèmes professionnels ou ton stress à la porte, quand tu rentres chez toi, qu’il ne faut pas t’énerver, qu’il faut prendre du temps avec ton enfant….

Généralement Systématiquement, je souris et répond « oui bien sûr »… Alors que j’ai envie simplement de lui dire « Mais, putain mêle-toi de ce qui te regarde ». (oui, le parent bienveillant ne dit pas de gros mot!)

Voilà, un des aspects de l’éducation bienveillante qui me pose problème. En voulant dispenser la bonne parole autour de lui, je trouve le parent bienveillant, INTRUSIF, MORALISATEUR, DANS LE JUGEMENT... Tout ce qu’il préconise de ne pas faire avec l’enfant.

Dans l’éducation bienveillante, on met en avant, qu’il faut laisser le choix à l’enfant. Personnellement, je veux bien mais concrètement, il faut m’expliquer comment on fait quand on n’a pas le temps. 

Il nous donne l’exemple de l’enfant qui ne veut pas s’habiller. Il faut lui laisser le choix : s’habiller seul ou être habillé par l’adulte, commencer par le haut ou le bas… Mais voilà à 8h du matin, alors que tu cours déjà depuis près d’une heure, que tu as avalé la moitié de ton café debout, que tu dois déposer le grand à l’école, le petit chez la nounou et être dans moins de 20 minutes au travail… il faut m’expliquer. 

AH suis-je bête, on t’explique que le parent bienveillant doit penser à soi, avoir bien dormi, être reposé… C’est une blague??? C’est pour une caméra cachée???

En pratique, comment on fait?

Personnellement, nous sommes deux parents actifs au travail comme à  la maison (partage des tâches…) pourtant on n’a pas des masses de temps pour nous, malgré le fait que l’on essaye d’anticiper toutes les tâches (préparation des affaires et goûter pour le lendemain…). 

Alors oui, il m’arrive de crier :

  • quand il ne veut pas s’habiller,
  • quand on est en retard
  • quand ça ne marche pas comme je le voudrais

Mais, même si parfois, je m’énerve, je m’impatiente :  il m’aime , je le sais, je l’aime, il le sait, et c’est l’essentiel.

Ces petits débordements, permettent aussi de montrer à l’enfant, que même les adultes ne sont pas infaillibles, que l’on peut se tromper, que tout n’est pas parfait, mais que ce n’est pas grave.

Bref, pour moi, il n’y a pas qu’un seul modèle d’éducation possible.

D’ailleurs, si on me demande quel type d’éducation nous appliquons à la maison (autoritaire, bienveillante, permissive…) j’aurais envie de répondre toutes à la fois. 

Tantôt, je suis permissive, tantôt bienveillante, et même quelques fois autoritaire.Et pour autant, notre fils est un garçon épanoui, pas en manque de repère, qui a très bien compris les règles de la maison. 

Nous ne sommes pas des surhommes (et surfemmes) (égalité des sexes oblige) mais il n’empêche que nous sommes tous à notre niveau, quelque soit le modèle d’éducation choisi, des SUPER-PARENTS aimants et désireux d’accompagner nos enfants, dans l’épanouissement et le respect, mais chacun à notre façon.

En fait, nous ne faisons pas de ce que l’on VEUT mais comme on PEUT et de notre MIEUX.

Alors, ce n’est pas parfait, mais s’il y a bien quelque chose qui ne fait pas défaut : c’est l’AMOUR que nous portons les uns envers les autres, et on avance très bien comme ça.

Et chez toi, comment ça se passe pour l’éducation des enfants? Un modèle en particulier? 

Publicités

5 commentaires

  1. On n’est pas surhumains c’est sûr, et pour moi l’important c’est d’oser dire à nos enfants qu’on a eu un comportement inadapté : je n’aurais pas dû crier, je suis désolée de l’avoir fait, maintenant je ne suis plus fâchée, on passe à autre chose. Ce ne sont que quelques mots mais ça nous permet généralement de repasser à un fonctionnement apaisé (jusqu’à la prochaine fois !)

    Aimé par 1 personne

  2. Rien que les termes bienveillant, autoritaire et permissifs sont ultra connotés. D’ailleurs être autoritaire n’exclu pas du tout d’être bienveillant.
    Si on voit les choses du point de vue de quelqu’un d’autoritaire, on pourrait (par exemple) renommer de façon caricaturale ces idéologies d’éducation ainsi : démissionnaire, courageux et permissif.

    Comme dit, les méthodes et les choix personnels c’est bien, mais le prosélytisme non.

    Aimé par 2 personnes

  3. Chez moi, c’est une éducation basé sur la « discipline positive » qui est mis en place, c’est une vrai pédagogie assez peu connu car principalement utilisé dans les milieux communautaires. Je vous invite à lire mon article qui en parle sur mon blog « [#Psycho] Éducation positive, attention, ça va trancher chérie ! ». C’est un pamphlet assez acide sur la bienveillance et les dérives mais je décris cette approche pour la maison.

    Sinon gardez le cap, déjà se remettre en cause, se juger est la plus belle que vous puissiez faire pour vos enfants, ne pas le faire c’est déjà ne pas être un parent parfait. Donc courage, on est des humains aussi en quête de perfection 🙂

    PapaPik admin de https://montessorimaison.home.blog/

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s