Un toit pour soi [guide]

Ca y est, on se lance dans la grande aventure. 

Après avoir testé l’aventure « on devient parent » on se lance dans « on s’endette pour plusieurs décennies », autrement dit « on achète NOTRE maison ». 

a879ba704c548feef9fecb98924896aa.jpg

Sur le papier c’est tout beau, tout rose, mais en réalité ce sont des rendez-vous par milliers (visites, banques…) des papiers à gogo et malgré la joie et l’excitation  de se lancer dans le Grand bain c’est aussi beaucoup beaucoup de stress…

Voici donc un petit guide de survie

A LA RECHERCHE DU BIEN IDEAL

La recherche d’un appartement ou d’une maison ça se prépare en amont et ce n’est pas  de tout repos 😉 

1- TON BUDGET TU DÉFINIRAS. Tout d’abord, avant de regarder les biens, il est important de savoir combien tu peux emprunter parce que rien de pire que de loucher sur des biens que l’on ne peut pas s’offrir.

Une simulation en ligne, une rencontre préalable avec son banquier, histoire d’y voir plus clair..

money.gif

2- DES ECONOMIES TU AURAS. Parce que qui dit acquisition dit « frais de notaire »

Alors je vais être claire, ce que l’on appelle communément les « frais de notaire » (entre 7,5 et 10 % en fonction du prix de vente) sont constitués, en réalité, pour les 3/4 des droit dus à l’Etat.

En principe, les banques demandent à ce que l’on apporte ces frais au moyen de ses économies.

Toutefois, dans certaines conditions la Banque peut prêter à 110% (c’est-à-dire avec les « frais de notaire »).  Pour cela, il faut, dans la plupart des cas, avoir – de 36 ans, et gagner pas mal sa vie (le paradoxe…)

Sinon on peut aussi prévoir de racheter des meubles au vendeur (cuisine, aménagement placard, équipements extérieurs, appliques…). Non seulement c’est pratique et ça diminuera les frais dû à l’Etat.

tirelire.gif

3- SANS T’EMBALLER, TU VISITERAS Que ce soit avec une agence, ou directement avec les propriétaires,  reste sur la réserve

En effet, s’ils savent que le bien te plait, ils seront moins enclin à la négociation.

En principe, sauf méga affaire, tu auras toujours une marge de négociation.

Par contre, intérieurement, tu sauras, de suite, si c’est la bonne.

giselle-excited

4- ABSTRACTION DE LA DECO, TU FERAS

Parce qu’il faut essayer de te projeter avec tes propres meubles. Parfois, tu as une déco, hyper design, bien pensé, et au final, la pièce est trop petite pour accueillir ton mobilier.

A l’inverse, tu peux avoir une déco très vieillotte et un super potentiel.

Un petit mètre laser (tu en as à partir de 40 euros) est parfait pour calculer rapidement la superficie des pièces si l’agence immobilier ne l’a pas déjà fait. 

maison vide.gif

5- UNE CONTRE-VISITE TU DEMANDERAS

L’idéal est de faire une contre-visite quelques jours après et à un autre moment de la journée que la précédente visite (exemple : une aux alentours de midi, l’autre plutôt en fin d’après-midi – début de soirée – Ca permet aussi de voir la vie du quartier, les voisins, le bruit à différents moments de la journée, la luminosité…)

Le mieux serait également de faire accompagner par des parents, des amis (honnêtes). Car chacun va se focaliser sur des points et que les autres vont totalement zappés.

loupe

 

ON A TROUVE LE BIEN DE NOS REVES

Une fois le bien trouvé, il va falloir se focaliser sur certains points. 

6- LES CHARGES DE COPROPRIETE ou DE LOTISSEMENT TU DECORTIQUERAS

Si vous achetez un appartement ou une maison en lotissement, il est probable que vous ayez des charges à payer. Attention car cela peut très très vite chiffrer. 

L’agent immobilier ou le notaire qui vous fera signer le compromis de vente devra vous fournir l’ensemble des documents de la copropriété. LISEZ LES attentivement, vous aurez toutes les informations sur le montant des charges payées, à venir… Ces documents vous donnent un très bon aperçu de l’état de la copropriété (valable également pour les lotissements).

C’est chiant, mais très important

tumblr_lyf43648lN1r8yhxco1_500

7- A LA BANQUE, TU NEGOCIERAS

Certains par manque de temps, passe un courtier (coût : 1000 à 2000 euros). 

Pour ma part, j’ai fait l’ensemble des banques (environ 1/2 heure à chaque rendez-vous) et j’ai négocié mes conditions en direct. 

Première chose, on négocie le taux

Et seulement après, on négocie l’assurance du prêt. Il faut savoir qu’aujourd’hui la Banque ne peut pas vous refuser une assurance crédit extérieure. Les cotisations mensuelles passent du simple au double. 

Le mieux est de se faire établir des devis par des sociétés d’assurance et de les présenter au banquier une fois, que vous avez négocié le taux :p 

Pour ceux, qui ont déjà signé, vous pouvez quand même modifier votre assurance crédit durant la ère année et une loi à venir prévoit la possible d’y souscrire à chaque date anniversaire.

Par exemple, ma Banque me proposait une assurance pour 180 euros mensuel (soit 54.000 euros sur toute la durée du crédit – oui je sais c’est flippant). Je lui ai présenté un devis d’une assurance à 80 euros par mois (soit 24.000 euros) et ils se sont alignés à quelques euros près.

30.000 euros d’économie, je pense que ça vaut le coût de prendre son temps et d’aller voir plusieurs sociétés.

On peut également négocier la garantie (caution ou garantie hypothécaire). Les 2 ont un coût. Aujourd’hui, beaucoup de banques s’associent avec des sociétés de cautionnement et vous proposent d’emblée cette solution. 

Sachez que ce n’est pas moins dangereux et parfois pas moins onéreux qu’une garantie hypothécaire. De plus, certaines ne remboursent plus les frais de caution à la fin du crédit.

Dans tous les cas, si vous ne payez pas, la société de cautionnement a la possibilité de prendre une hypothèque sur votre bien donc la finalité est la même.

Avec certains prêts (prêt dit « PAS » (Prêt à l’Accession Sociale – vous pouvez bénéficier d’une allocation de la CAF – ou encore le prêt à Taux 0%) vous bénéficiez d’une exonération de taxes pour la prise de garantie hypothécaire.

Quant aux frais de mainlevée en cas de revente (entre 700 à 1300 euros pour les montants de prêts les plus courants), ils seront prélevés sur votre prix de vente et même additionnés aux frais de prise de garantie (lors de la conclusion du prêt) cela restera inférieur aux frais de cautionnement.

phy1qluzuo2qbwe.gif

ON EST CHEZ NOUS

Ca y est, c’est signé chez le notaire, on est enfin chez nous… enfin presque.

8- DES TRAVAUX DANS LA BONNE HUMEUR, TU FERAS

Rares sont les biens qui demandent zéro travaux (sauf neuf évidemment). Un coup de peinture, un mur à abattre.. bref toujours un petit truc à faire.

Et pire, que l’acquisition, le stress est à son maximum durant cette phase pré-emménagement. On voudrait aller vite mais pas bacler, on a pas forcément les mêmes envies, les mêmes idées, on veut vite investir les lieux… 

On n’oublie que cette maison c’est la maison de l’Amour. Que l’on choisit à deux, parce que l’on s’AIME… Donc on relativise, ça y est on est CHEZ NOUS, pour toute la VIE ou presque, on prend son temps, et s’embrasse, on respire et on CONTINUE

9- DES IMPREVUS, COMPTE TU TIENDRAS

Bon alors, des dépenses imprévues il y en aura. (des luminaires, de la peinture, du mobilier, des outils,le prélèvement du crédit en avance…) bref, tes économies font fondre comme neige au soleil. 

Tu ne pourras pas dire que je ne t’ai pas prévenu 😉 

4ZutoHv.gif

 

10- LA CHAMBRE DES ENFANTS, EN PRIORITÉ TU T’OCCUPERAS

Stressant pour les parents, le déménagement l’est aussi et surtout pour les enfants.

Investissez-le(s) dans les visites préalables. Discutez avec lui de sa future chambre, et définissez avec lui la disposition des meubles et la future déco, faites le participer aux travaux.

Et quand les meubles arrivent, l’idéal est de réinstaller en priorité le  lit des enfants et leurs affaires personnelles et jouets. 

De cette façon, ils retrouvent plus facilement leurs repères, et investissent plus facilement et rapidement leur nouvel environnement.

Ici, Monsieur L., 3 ans et demi, a visité avec nous la maison, et par chance, l’a adopté, de suite. Durant une semaine, nous avons quelques travaux, principalement de peinture, et il nous a aidé, en peignant notamment la face intérieure des portes de placards ‘(on ne la voit pas mais lui était super fier).

A notre grande surprise, il a continué à s’endormir seul (on a même réduit la durée du rituel du coucher – de une heure on est passé à 20 minutes) et il ne se réveille pas la nuit…

giphy-1

BREF, cette maison est vraiment NOTRE HOME SWEET HOME

 

Et voici une check-list à imprimer avant la visiteCheck-list Visite

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s