Ceux qui faisaient leur Première Rentrée

Ca y est : on a basculé du côté obscur : Monsieur L. a fait sa première rentrée hier matin.

Et ça ne s’est pas passé exactement comme je l’imaginais.

J’ai eu l’impression de le jeter au milieu de la fosse aux lions,  d’avoir pris mes jambes à mon cou, contrainte et forcée, et de le laisser là, en pleurs, sans personne pour lui prêter attention ou tenter de le réconforter.

La seule chose que je retiens c’est « Mesdames, Messieurs, c’est le plan Vigipirate, veuillez laisser vos enfants et sortir de la classe ».

Je ne m’attendais pas à une réception style « café, petits fours » mais quand même : à peine un bonjour échangé avec la maîtresse (dont je suis à l’initiative).

Ça fait que j’ai laissé mon fils avec de parfaits inconnus, certes  du personnel enseignant recruté par l’éducation nationale, mais avec qui je n’ai jamais parlé.

 J’ignore tout de cette première rentrée. Comment se déroule la journée, où il va manger, où il va dormir…

Parce qu’il ne faut pas oublier : c’est LA PREMIERE RENTREE pour Monsieur L. mais ça l’est pour nous aussi.

Si nous avions été mieux informés, peut-être aurions-nous pu expliquer le déroulement de la journée à notre enfant et faire que cette journée commence un peu plus en douceur.

J’ai donc quitté l’école en pleurs, seule avec mes angoisses et mes doutes.

Certains me diront que je n’ai pas coupé le cordon, mais entre nous, cela n’a rien à voir, c’est juste que je souhaite le meilleur pour mon enfant et que devoir le laisser en pleurs ne fais pas partie de mes habitudes.

Bien évidemment, il a dû ressentir mon stress. En même temps, qui n’en aurait pas. Plus d’une centaine d’enfants qui arrivent en même temps, du personnel assez peu avenant, aucun échange… Oui nous étions nombreux, mais en même temps, l’Ecole n’en est pas à sa première rentrée, je pensais donc que ça faisait partie des choses qu’elle savait gérer.

Un mail, une petite note explicative sur le panneau d’affichage, ou même un sms… Non rien de rien.

Au final, ça ressemblait à un gros troupeau, où, comme d’habitude, certains plus pressés que d’autres te passent devant, où tu lâches ton enfant, et tu te sauves histoire de ne pas l’entendre hurler, tel un animal qui sait qu’il va finir à l’abattoir.

En ce qui concerne l’aspect pratique de la rentrée, nous lui avons acheté, comme tous les parents ou presque, un joli sac à dos de la Marque Elodie Details, que j’ai trouvé sur le site DecoBB,  qu’il s’est empressé de montrer, tout fier, à Papy et Mamie.

20160905_080028 (2).jpg

Pour éviter que le goûter ne finisse en miette avant la récré, nous avons également acheté une jolie boîte à goûter.

boite-a-gouter-chevalier-quand-je-serai-grande-par-isabelle-kessedjan

Et enfin, pour l’heure de la sieste, une couverture toute douce Sevira Kids

20160816_205130.jpg

On nous a également demandé : une alèse, un drap-housse, une boîte à chaussures avec un change à l’intérieur, des mouchoirs, des lingettes, une tétine ou/et doudou pour la sieste, et un gobelet.

Bref, tu l’auras compris, ce n’est pas la rentrée idyllique, mais je pense qu’avec un peu plus de pédagogie, tant à l’égard des parents et des enfants, cette rentrée aurait pu être adoucie.

Parce que, OUI LES PARENTS AUSSI FONT LEUR PREMIERE RENTRÉE

f3d44-rentrc3a9e2010-2

@ Nathalie Jomard – Illustratrice de talent

 EDIT : Monsieur L. nous a dit que la maîtresse était gentille. Nous sommes donc peut-être sur la bonne voie.

Et à la décharge de la maîtresse, voir une cinquantaine de parents arriver angoissés, prêts à lui sauter dessus pour l’assaillir de questions, dont les réponses viendront naturellement dans les quelques jours qui suivent, finalement, c’est peut-être nécessaire afin que les parents « n’envahissent » pas la classe durant les premiers jours. 

Je vais donc m’abstenir de tout jugement hâtif et laisser passer une semaine ou deux, histoire de prendre la température et de voir ce que ça donne.

N’empêche que j’aimerai être une souris 😉  

Et chez toi, comment s’est passée cette rentrée? 

Publicités

8 réflexions sur “Ceux qui faisaient leur Première Rentrée

  1. Chez nous la maîtresse prend le temps de parler avec tous les parents (ne serait-ce que pour savoir si l’enfant mange à la cantine, s’il sera présent l’après-midi ou non, si oui s’il fait la sieste…). Le premier jour les portes ferment donc plus tard que la normale, le personnel gère parfaitement, du coup ça me choque de voir qu’on vous a fait dégager comme ça…

    Aimé par 1 personne

  2. Ouh la la…Je ne suis pas dans les baskets de la collègue…Mais ça n’est pas super super tout ça…
    Enfin il est aussi possible que ce soit la première rentrée pour la maîtresse aussi (ou la première en petite section par exemple), et je ne gérais sûrement pas aussi bien (jetez moi des fleurs 😉 ) que lors de ma première rentrée il y a 9ans (dont 8 en petite section). Mais le sourire, le petit mot d’accueil pour chacun est INDISPENSABLE… Moi je fais une réunion de « pré-rentrée » en juin et j’accueille les « futurs » une demie heure lors d’un accueil du matin de juin par groupes de 2 ou 3. Du coup je connaissais déjà la moitié des parents et des loulous. Je fais de jolis affichages avec les premiers conseils et informations indispensables pour le jour J. Par contre je ne laisse pas les parents rentrés car c’est encore plus difficile pour les enfants de les laisser partir ensuite et techniquement une fois passé 5 adultes dans une classe je trouve que je n’ai plus de visibilité sur mes élèves. C’est vrai que Vigipirate est plus stricte cette année, dans notre école il n’y a plus que les parents de petite section qui puissent rentrer. Mais le matin de la rentrée on s’est adapté en laissant rentrer tous les parents de toutes les classes et en multipliant la présence d’adultes Éducation Nationale dans la maternelle et en fermant les portes plus tard. La séparation doit se faire mais il faut tout de même que les conditions soient accueillantes et que les parents se sentent en confiance…

    Aimé par 1 personne

    • Malheureusement la maîtresse n’en ai pas à sa première rentrée. Mais à priori elle est réputée pour être assez distante avec les parents. Soit… j’espère juste qu’elle est proche des enfants et qu’elle s’en occupe bien car au final c’est le plus important.
      Simplement que je pense que si les parents avaient abordés la rentrée de façon plus zen il en aurait été de même pour les enfants.

      En tout cas bravo pour tes initiatives, tu ne veux pas déménager par chez moi ?

      J'aime

      • Merci! 😊 c’est même sûr que les enfants sont plus zen si les parents le sont… Moi je trouve que le rapport avec les parents fait partie intégrante du boulot en petite section…Mais c’est vrai que je vais aussi facilement vers les gens ça aide.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s