Sièges-autos homologués = sécurité? – La vérité

Aujourd’hui, j’écris un article un peu particulier. 

Aujourd’hui mon article est un cri du coeur.

Comme la plupart des jeunes parents, je pensais, qu’un siège-auto homologué, était gage de sécurité pour mon enfant.

SIEGE HOMOLOGUE = SECURITE? 

En réalité, on en est bien loin, et c’est de là que viens le scandale. Je suis choquée de voir qu’en France, on puisse encore vendre des sièges-autos homologués, mais n’offrant pas une protection suffisante pour nos enfants.

Pour illuster mon propos, je vous invite à visionner le crash-test du siège-auto Renolux 360. Siège-auto homologué et vendu en France avec les notes suivantes : mauvais en frontal et moyen en latéral. (attention, les images peuvent être choquantes)

https://www.youtube.com/watch?v=CJlmJvslYzw

Si j’en viens à vous parler de ça aujourd’hui, C’est parce qu’une personne de mon entourage a acheté il y a un an, un siège auto Nania Trio Plus. Cette personne, qui n’est pas à blamer, loin de là, a acheté ce siège-auto homologué; Résultat aux crash-tests : médiocres en frontal et latéral + Rupture de la coque de siège, Mouvement très important de la tête du mannequin, Mauvais acheminement de la ceinture de sécurité sur le cou et le corps du mannequin.

Ce siège-auto a été retiré de la vente, mais quelques temps après on le retrouve avec une nouvelle housse (même design de coque, même harnais) sous un autre nom. 

Combien de parents font une confiance aveugle à des vendeurs, en réalité, bien souvent ignorants? 

J’en ai fait partie, et j’en ai fait les frais. Avant la naissance de Monsieur L. nous avons acheté un siège-auto d’une valeur de plus de 300 €, dans une grande enseigne de puériculture. Le vendeur nous a berné, ne nous a pas vendu ce que l’on était venu chercher. Finalement, on s’est retrouvé avec un siège auto pas adapté à notre enfant, pas adapté à notre voiture, et surtout n’offrant pas la meilleure sécurité.

Le vendeur n’avait qu’un intérêt à me vendre tel ou tel modèle, peu importe le prix : le bonus qu’il en tirerait. Bien innocente que je suis, j’ignorais que les enseignes passaient des contrats avec certaines marques, et devaient écouler leurs stocks aussi vite que possible, pour bénéficier de sièges-autos gratuits qu’ils vendent tout bénéfice pour eux.

Dans ce cas, à qui la faute? 

Aux vendeurs peu scrupuleux?

Aux parents qui ne se sont pas suffisamment informés? 

Au manque d’information?

A la législation trop légère? 

Pour plus d’informations, je vous invite à lire cet article écrit par SECURANGE : « Prudence avec les sièges low cost, mieux vaut les éviter« 

Pour ce qui concerne l’homologation R44, vous pouvez aussi lire cet article très complet qui vous explique tout.

Je me pose simplement cette question : comment dans un pays comme le nôtre, peut-on homologuer et autoriser la mise sur le marché de tels produits, en connaissance de cause?

Alors aujourd’hui, j’écris directement cet article à l’attention de Madame Ségolène Royal. Pourquoi? Car c’est elle, en sa qualité de Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, qui est chargée d’accorder l’homologation aux dispositifs de retenues pour enfants.

« Madame la Ministre, 

Je me permet de venir vers vous, pour vous faire part d’une situation qui me trouble  choque au plus haut point.

Après de multiples recherches sur la sécurité de nos enfants, et notamment sur la sécurité en voiture, et plus particulièrement sur l’homologation des sièges-autos, je suis plus que consternée de voir que certains sont homologués, malgré le danger réel qu’ils représentent.

Que ce soit en grandes surfaces, dans les magasins de puériculture, dans les concessions automobiles, ou dans les enseignes de réparation et accessoires pour véhicules, on trouve des sièges-autos pour tous âges, vendus à tous les prix, et mettant en avant le fait qu’ils sont homologués.

Dans l’esprit, de la plupart de vos co-citoyens, homologué = sécurité. Pourtant, il n’en est rien. 

A la veille des vacances scolaires, des grands weeks-ends, il n’est pas rare de voir des campagnes de prévention routière afin de responsabiliser les automobiles sur leur conduite. 

Récemment, j’ai trouvé une campagne de prévention intitulée « le siège-auto, veillez à la sécurité de vos enfants en voiture »

sécurité routière

L’initiative est louable. Rappeler la responsabilité des parents, je suis d’accord.

Mais quant est-il de votre responsabilité? Parce que je vous assure que pour avoir visionné des crash-tests de sièges-autos, les parents pourront convenablement attacher et éduquer leurs enfants, l’issue n’est sera pas forcément heureuse, aux vus du peu de protection qu’offrent certains sièges-autos homologués. 

On tente par tous les moyens, que ce soit par la prévention ou par la répression, de faire diminuer le nombre de morts sur nos routes. Pourtant, d’une part, on continue à autoriser la vente de dispositifs de retenue pour enfants n’offrant pas une protection suffisante. D’autre part, on communique très peu sur le sujet. 

A l’heure, du choix du siège-auto, nombre de parents sont perdus. Et je pense que la communication est essentielle, pour éduquer les parents, les aider, leur expliquer les différents dispositifs de retenue pour enfants. Peut-être faudrait-il envisager une information des parents, dès les premiers rendez-vous à la maternité, ou même, mettre à disposition des parents un fascicule dans les magasins de puériculture.

Outre ce besoin d’information, il est également essentiel de revoir l’homologation des dispositifs de retenues pour les enfants.

Nous cherchons à offrir le meilleur pour nos enfants, nous cherchons à les protéger, et à notre insu, nous les mettons en danger, pour avoir acheté un siège incapable d’assurer son rôle premier : préserver leur vie. 

A quand une législation permettant de contrôler véritablement l’efficacité des sièges-autos? A quand l’interdiction des réhausseurs gonflables?

Comme le rappelle la Direction à la sécurité et à la circulation routière, dans son slogan’ sécurité routière – tous responsables’, je prie les pouvoirs publics de prendre leurs responsabilités et de prendre des mesures en conséquence. 

Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de ma considération la plus distinguée ».

J’ai conscience que ma lettre est un coup d’épée dans l’eau, pourtant je suis persuadée qu’une meilleure information des parents mais surtout une législation stricte, permettraient dans bien des cas, d’éviter une issue dramatique. 

Un conseil, qui dit siège-auto dit un passage obligé par le site SECURANGE

Et pour vous alors, que signifie « siège-auto homologué »? Comment et où l’avez acheté? 

 

Publicités

10 réflexions sur “Sièges-autos homologués = sécurité? – La vérité

  1. Bonjour, et merci pour cet article très instructif. Il m’a quand même fait l’effet d’une douche froide. Peut-être vis-je dans le monde des Bisounours mais je pensais pouvoir faire confiance en ces fameuses homologations, surtout en ce qui concerne la sécurité des enfants! Je suis véritablement choquée par certains résultats aux crash-tests! Finalement, servent-ils à quelque chose?

    Aimé par 1 personne

  2. Mon dieu que je suis d’accord. Merci pour cette article et pourquoi ne pas lancer une pétition sur change.org? Je suis présente si nécessaire. Pour la petite histoire j’ai osé acheté il y a 6 mois un siège 1-2-3 chez Carrefour, ma nièce de 2 ans et demi l’a utilisé une fois puis on l’a mis de côté pour mon fils qui ne faisait pas encore 9kg. Moi je me suis dit « cool un siège qui va durer jusqu’à la fin pour 69€ » c’est tout. Et puis depuis 2 mois, Mini Pouce approchant des 9kg j’ai commencé à chercher un deuxième siège auto pour notre seconde voiture. Je suis allée sur Sécurange et là… angoisse, j’ai acheter un dispositif qui n’est même pas dans la liste des sièges testés… quand est-il? En effet il faut un siège sécurité mais aussi qui convienne à notre voiture… mais sur la boite de ce siège « grande enseigne » ce n’est pas noté…. Heureusement après de longue recherche et des échanges avec Sécurange, j’ai trouvé le futur siège auto de Mini Pouce jusqu’à ses 4 ans au moins et on verra après. La sécurité a un prix par contre et c’est ça qui fait que certains parents qui ont déjà assez dépensé pour l’arrivée de bébé vont négliger le choix de leur siège auto. Bref merci.

    Aimé par 1 personne

  3. Ton billet fait écho à un que j’ai écris il y a quelques mois http://maman-arrive.overblog.com/2015/07/les-sieges-auto-c-est-si-important-que-ca.html, et comme le souligne Securange ce n’est pas forcément une histoire de prix, le plus cher ne sera pas le meilleur, mais un manque de communication sur ce sujet, les enseignes parlent à peine de l’i-size peu de parents savent que le dos à la route est recommandé jusque 15 mois. Moi la première je pensais avant que si c’était homologué c’était bon, et mes nièces m’ont fait la même réflexion il y a quelques mois alors que je leur disais que pour la même homologation il y a différents niveaux (étoiles) et puis en me renseignant j’ai découvert les tests suédois qui sont bien plus critiques.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s