Quand les PATIENTS sont traités comme de simples CLIENTS

Aujourd’hui je suis COLERE

Ras-le-bol d’être traité comme des moins que rien à chaque nouvelle prise de rendez-vous chez un médecin.

J’habite Orléans, depuis maintenant un an, et tout ce que je peux vous dire, si vous voulez venir dans cette ville, c’est qu’il vaut mieux être bien portant. Sinon, tu vas vite comprendre ce qu’est un chemin de croix.

Bien avant d’arriver dans cette ville, je me suis mise à rechercher un pédiatre pour Monsieur L. Etant né prématurément (je t’en ai parlé ici et ici et encore ici), je voulais à tout prix, qu’il soit suivi par un pédiatre. 

Certains me diront qu’ils font suivre leurs enfants chez le médecin généraliste (j’y viendrai juste après) et que ça se passe très bien.

Oui, mais en médecine, il y a des spécialités. Le pédiatrie n’est pas fait pour les chiens, mais bien pour les bambins et même les grands bambins, puisque justement spécialisés dans les enfants, ils sont en mesure de leur assurer un suivi particulier jusqu’à l’adolescence.

Après avoir écumé tous les cabinets de pédiatrie de la ville, je suis tombée sur un cabinet qui a enfin accepté de prendre mon fils. OUFFFFFF!!!

téléchargement (40)

Mais voilà, depuis plusieurs semaines, j’essaye de les appeler et ils sont aux abonnés absents. De passage chez ma pharmacienne, je lui demande s’il se passe quelque chose avec le cabinet pédiatrique. Et là j’apprends qu’ils ont tout simplement fermé le cabinet.

Sympa, sans préavis, sans un mot, ou un message. Au moins pour laisser le temps aux parents de se retourner. Et bien non, c’est bien plus drôle de les laisser se débrouiller seuls. J’imagine le calvaire des parents de nourrissons malades pour faire soigner leurs enfants.

Lors d’un passage aux urgences pédiatriques cet été  (Monsieur L. s’étant ouvert le front – ndlr – je vous passe les détails sur le médecin qui regardait les transferts de foot de Manchester United (oui c’est précis) sans même un regard pour notre fils, la tête en sang – heureusement que l’infirmière était très gentille), nous avons été étonné de voir des enfants si nombreux, pour une otite, un rhume qui ne passe pas. J’avoue mettre fait la réflexion que ces personnes étaient assez gonflées de venir consulter les urgences pour des choses aussi anodines.

Mais aujourd’hui, je me ravise. Je les comprend.

Comment faire quand ton bout d’chou alors âgé de quelques semaines, ou quelques mois, a de la température qui persiste et est malade depuis plusieurs jours. Surtout s’il s’agit de ton premier. Tu appelles un pédiatre, un médecin… qui t’envoie bouler, car tu n’es pas un client (oups lapsus révélateur) patient de son cabinet.

Finalement, totalement dépité, tu finis aux urgences pédiatriques à 18h30 (bien évidemment tu ne pouvais y aller avant, tu cherchais déspèrement un médecin ou un pédiatre par téléphone), comme les 50% d’autres parents orléanais qui n’ont ni pédiatre ni médecin traitant et tu attends ton tour comme dans n’importe quel cabinet médical (d’ailleurs, aux « urgences » pédiatriques, quand tu arrives, tu  n’as pas le temps d’expliquer la raison de ta venue, on te demande d’abord de prendre un petit ticket (comme à la boucherie) et tu attends bien sagement qu’on appelle ton numéro (l’attente est évidemment variable selon l’heure de la journée) pour enfin expliquer l »urgence » ou pas)

Patrick Timsit dans un de ses sketchs plaisantait sur le système médical américain, « T’as pas d’argent, t’es pas malade » et bien à Orléans, on n’en est pas loin « T’es pas patient, t’es pas malade »

Pareil, lors de la sortie de la maternité on nous avait conseillé de faire procéder à un bébé-vision à l’âge de 9 mois. finalement, entre les ophtalmologues qui ne s’occupaient pas des enfants et ceux qui ignoraient totalement l’existence de cet examen, ça c’est soldé par une simple visite sans bébé-vision.

Un puis un jour, c’est bibi qui est tombée malade. Rien de méchant, une grippe. Mais surtout je ne voulais pas la refiler à Monsieur L. J’ai appelé presque l’ensemble des médecins généralistes, et au bout de deux heures de lutte acharnée, j’ai enfin trouvé un rendez-vous chez un médecin, très gentille, qui ne prenait normalement plus de nouveaux patients, mais qui, comme j’avais un bébé, acceptait malgré tout de me prendre.

Un suivi gynécologique à Orléans???

T’es pas enceinte? T’as pas besoin!!!

T’es nouvelle? on prend pas!!! 

Le secteur est totalement bouché. Difficile d’obtenir un rendez-vous avant au moins 8 mois, et quand tu leur dis que c’est la première fois que tu viens : BYE BYE!

Après tout, ce n’est pas comme si on te rabachait les oreilles sur l’importance d’un suivi régulier.

medecine-preventive670

Comment tu peux vivre dans une ville aussi grande sans un véritable service médical? 

C’est un véritable problème de santé publique, mais ça ne semble étonné, et surtout ne faire réagir personne.

Je peux comprend que les médecins, quelle que soit leur spécialité, soient overbookées ! Mais par pitié, nous sommes des patients, mais des clients! 

Ne peuvent-ils pas s’imaginer que derrière une voix un peu insistante au téléphone, il y a souvent une toute jeune maman paniquée par les 39,5° C de son tout petit? 

Et puis doit-on leur rappeler leur serment d’Hippocrate « […] Je donnerai mes soins à l’indigent et à quiconque me les demandera.[…]. »

J’ai conscience que cet article sera « un coup d’épée dans l’eau » mais je ne trouve pas ça normal d’être traité de la sorte, sans tenir compte de la détresse des PATIENTS. 

Donc voilà pour résumer, je vis dans une ville de + de 100.000 habitants, sans pédiatre, sans médecin, sans gynéco… MAIS heureusement on va bien !!!

Bref, aujourd’hui je suis COLERE!!!

Publicités

15 réflexions sur “Quand les PATIENTS sont traités comme de simples CLIENTS

  1. Oh mais … si seulement c’était qu’a Orléans 🙂 C’est PARTOUT pareil 🙂 Je vis à Marne la Vallée en Île de France à seulement 30 km du centre de Paris, et c’est la même guerre ! Mon bébé arrive dans un mois et demi et on m’a déjà averti qu’il fallait que je prenne le rendez vous pédiatre du 1er mois dès maintenant. On a seulement 2 pédiatres pour une ville de 30000 habitants …

    Sans parler de mon généraliste, qui à des délais de 3 à 4 jours seulement. Etant enceinte j’avais des douleurs en bas du ventre à 20 semaines de grossesse et à refusé de me prendre en urgence par manque de place …. Je suis maintenant systématiquement obligée de passé par SOS Médecin, pas le choix ! Ne parlons pas des prises de rendez-vous pour échographies de grossesse ou j’ai du prendre 4 MOIS A L’AVANCE pour celle du 2ème et 3eme trimestre !

    Heureusement en ce qui concerne les urgences obstétriques, notre nouvelle hôpital les prend bien en charge (j’ai testé ça la semaine dernière avec des crises de coliques néphrétique à 8 mois de grossesse, avec hospitalisation, oh grande joie).
    Mais malheureusement, si ça peut te conforter, j’ai bien l’impression qu’on est pas mal dans la même galère et j’avoue que ça me fait un peu peur avec l’arrivé très prochaine de bébé. Un gros manque de personnel médicale dans pas mal de régions :/

    Aimé par 1 personne

    • Oui je suis consciente qu’il y a un gros déficit de professionnels de la santé dans beaucoup de régions en France. Malheureusement ce sont nous et nos enfants, patients, qui en faisons les frais. Et ce n’est pas normal! je te souhaite une belle rencontre avec ton bébé ! Et profite !

      J'aime

  2. Chez le gynéco que je vois actuellement, y’a un panneau qui dit « nos secrétaires ne sont pas responsables de la pénurie de gynécologues, merci de ne pas vous en prendre à elles ». Ben non, ce sont les gynéco eux-mêmes qui sont responsables… quand j’ai parlé de me faire suivre par une sage-femme, le Dr m’a dit grosso modo que bon, je fais ce que je veux, mais c’est limite irresponsable. Et j’ai cédé à la facilité (ma SF ne fait pas les échos), je le vois tous les mois… alors que d’autres en auraient peut-être plus besoin que moi :-/
    C’est peut-être pareil du côté des pédiatres, ça m’étonne toujours le nombre de parents qui pensent que TOUS les enfants ont besoin d’un suivi spécial, alors que sauf pathologie spécifique, le généraliste a toutes les compétences requises… ton prématuré paye peut-être pour cette image d’indispensabilité des pédiatres.

    Aimé par 1 personne

    • Aujourd’hui mon fils est âgé de 22 mois donc une visite chez ma médecin généraliste est tout à fait possible. De plus elle est très bien.
      Mais on retrouve le même problème chez les généralistes ils sont overbookés.si en plus ils doivent palier au manque de pédiatres. C’est le serpent qui se mord la queue.

      J'aime

      • Il ne s’agit pas de pallier le manque de pédiatres… mais le manque de généralistes ! Les conditions d’installation sont assez décourageantes aujourd’hui pour de jeunes médecins.
        Après je ne sais pas ce qui fait exactement que telle zone passe en déficit ou non ; j’ai habité à Nantes et actuellement je suis dans un village sarthois, dans les deux cas je n’ai jamais attendu plus de deux jours pour voir un médecin, alors que dans d’autres villes, grandes comme petites, il faut attendre et/ou faire beaucoup de route pour consulter.
        Bref, pour comprendre aussi le système de soin « vu de l’intérieur », je recommande cet article de Fluorette : http://fluorette.over-blog.com/2015/09/ouvrir-une-porte.html (bon c’est un peu déprimant mais… édifiant).

        J'aime

      • Ici je crois qu’il manque de tout! Pour en revenir à ton suivi par la sage femme je ne trouve pas ça normal de ne pas avoir de suivi par un gynéco. même si la sage femme est ultra compétente. C’est vraiment alarmant. je file lire l’article . Merci 🙂

        J'aime

      • J’ai une grossesse physiologique… donc complètement dans les compétences de la sage-femme ! En consultant un gynéco (surtout tous les mois !), je prends la place de quelqu’un d’autre et ça me met mal à l’aise, mais je n’ai pas osé aller contre son alarmisme (en partie parce que je me sens redevable envers lui de cette grossesse, puisqu’ je suis tombée enceinte peu après la mise en place d’un traitement pour favoriser la nidation).

        Aimé par 1 personne

  3. pour habiter quelques kilometres plus loin ( montargis ) c’est une belle galere et toujours la meme question  » avez vous un medecin généraliste ?  » hum pour sa il faudrais peut etre avoir un medecin non ? heuresement pour mon petit bout une  » place  » en pediatre assez rapidement et pas de probleme

    Aimé par 1 personne

  4. comme je te comprends !!enceinte ici sur Orléans j’ai été suivi par mes généraliste fait mes écho sur <paris … puis j'ai été suivi par un gygy post accouchement à l'hopital … malheureusement pour moi c'est celui qui est décédé dans la salle de repos de l'hôpital ^^ !!!! et pour te rassurer depuis j'ai fais 2 contrôle sur Paris !!!
    et le dentiste des enfants à priori est lui aussi aux abonnés abs …affaire à suivre !!!!!

    Aimé par 1 personne

  5. Je compatis … mais pour être femme de médecin généraliste, je peux vous dire qu’il ne chôme pas et que malheureusement, dans les zones déficitaires, ils peuvent parfois difficilement prendre plus de patient … ce qui, si ça peut te consoler, les énerve autant que vous patients refoulés faute de place :-S
    Pour ma

    Aimé par 1 personne

    • Ah oui je suis tout à fait consciente que les médecins ne chôment pas. Bien au contraire mais c est peut être aux pouvoirs publics de se pencher sur la question et de revoir l installation de jeunes médecins. Car ça commence vraiment à devenir difficile aussi pour les patients. Surtout quand on a des jeunes enfants

      Aimé par 1 personne

      • Surtout réduire les barrages administratifs qui démotivent les jeunes médecins à s’installer …
        Quand je vois le b*rdel que c’est pour mon mari, je suis contente d’être salarié … et encore comme il dit, être artisan à son compte, c’est pire … ‘-_-

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s