Votre mission : voyager avec bébé … en avion

mission-impossible-o

Il y a quelques semaines, nous sommes partis en Corse, afin de fêter Noël en famille.

Qui dit Corse, dit avion ou bateau.

L’option bateau a vite été abandonnée, car 9 heures de route + 12 heures de bateau pour l’aller et pour le retour, ça faisait un peu too much, et puis surtout ça entamait fortement notre quota vacances.

Nous nous sommes donc décidé pour l’avion.

Voyager avec bébé signifie organisation, mais voyager avec bébé en avion dit double organisation.

Tout d’abord, il nous a fallu lui faire une pièce d’identité. Pièce d’identité que l’on avait totalement omis de faire faire. Heureusement, il nous arrive quelques fois de réfléchir. DOnc à M-1 on a lancé les démarches, sachant que ça dure entre deux et trois semaines, pour avoir le précieux sésame.

Pour info, on peut également leur faire établir un passeport, mais cela n’a d’intérêt que si on a prévu de voyager à l’étranger, et que l’on est hyper pressé (délais de délivrance plus court).

Carte d’identité en poche, billets d’avion réservés. Restaient à préparer les valises. Et là, je peux t’assurer que c’est un véritable casse-tête.

Chaque parent à droit à 23kg de bagage et bébé (- de 2 ans) à 10kg. Tu dois te dire que 56 kg de bagages à 3, c’est largement faisable. Oui mais non! Quand tu pars 10 jours avec un bébé, il t’en faut des affaires (et encore les grands parents, avaient le lit, les petits pots et le lait). Et puis, on savait que l’on rentrait encore plus chargés au retour.

Autre info. importante à connaître : on peut faire emporter gratuitement en soute une poussette et un siège auto. Ca je l’ignorais totalement. J’ai donc investi, en vue de ce voyage, et des prochains, dans une poussette Yoyo de Babyzen, afin de voyager avec en cabine (attention ça compte comme un bagage). Au passage, je ne regrette pas notre achat, puisque l’embarquement à Paris, a été terriblement long, et ça m’a permis de laisser Monsieur L. installé confortablement dans sa pousette.

En ce qui concerne le vol (une 1h30) on avait prévu un petit sac à dos dans lequel j’avais tout le nécessaire pour l’occuper : un biberon d’eau, des compotes, des biscuits, mais aussi des sucettes (surtout pour le décollage et l’atterissage) , un lange, des lingettes des livres et jouets.

2015-01-09 14.33.39

Niveau jouets, j’avais pensé à prendre des maracas, un sifflet, et un petit tambour, mais je me suis ravisée en me disant que l’ensemble des passagers n’étaient peut-être pas tous mélomanes. 

Non sans rire, j’ai choisi exclusivement des jouets et livres non sonores. 

2015-01-09 14.31.58

J’ai préféré prendre un sac à dos, plutôt qu’un sac à langer, plus facile à transporter. en puis, j’avais pas la classe à l’aéroport avec mon beau sac hippo dans le dos.

20150108_142836

Finalement l’heure et demi de vol, est passée assez rapidement. Monsieur L. a été sage.

2015-01-09 14.37.43

 A retenir :

– une carte nationale d’identité (territoire français) ou passeport est obligatoire quelque soit l’âge de bébé

– on peut faire transporter en soute gratuitement une poussette et/ou un siège auto

– prévoir un sac à dos avec le nécessaire pour bébé durant le vol

– ne pas oublier de faire boire bébé ou de lui donner une sucette surtout pendant les phases de décollage et d’atterissage

– ne pas stresser!

 

 

 

 

 

Publicités

6 réflexions sur “Votre mission : voyager avec bébé … en avion

  1. Petite info: on peut garder la poussette jusqu’en bas de l’avion et elle sera mise en soute un fois monté! Comme ça bébé peut rester tranquillement dedans pendant l’embarquement.
    Bébé Koala a pris l’avion en juin dernier. Il avait presque 11 mois et nous n’avions pas de siège réservé pour lui, donc « que » deux bagages cabines et un seul bagage en soute (merci Easyjet).
    Heureusement le vol été court (Paris – Edimbourg) et il a dormi tout le temps dans mes bras, mais pareil j’avais prévu des jouets et à manger. Autre info importante, la nourriture (bouteille d’eau pour le biberon comprise) pour bébé est acceptée lors du passage sécurité !

    J'aime

  2. impeccable le récap pour ma part j’avais rajouter un chemise pour moi dans le sac au cas où ma poupette d’amour me régurgite dessus (ce qui a ete bien utile:) ) Par contre un petit bémol pour la poussette bien vérifier que la poussette est prise en charge à l’aller comme au retour nous avons eu la mauvaise surprise de notre retour de vacances dans la famille où nous n’avions pas la poussette de prise en charge sur le retour (merci Edream pour cette montée de stress) en effet à l’aller billet classique et au retour billet hop nous n’avions pas fait attention et il n’était stipuler nul par cette subtilité question poussette (on a réussit à ne pas payé le supplément 45€/pièce soit 150€ environ tout simplement impossible en retour de vacances). Du coup pour éviter cette mauvaise surprise on se limite au porte bébé et un siège auto (si il n’y en a pas à l’arriver).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s