La vérité vraie sur l’après accouchement

Cela fait bientôt un an que j’ai accouché du plus beau bébé du monde (Oui, rien que ça).

Si l’accouchement s’est bien passé. La suite est un peu moins rose. Future Maman, je te rassure, pas de quoi s’affoler, mais n’empêche que j’aurai aimé le savoir avant.

 

1- On m’a emmené mon fils

Tout d’abord, mon fils est arrivé un peu trop tôt. Je pense que cela a une grande incidence sur mon ressenti.

Même pas quelques minutes après sa naissance, on l’a emmené en néo-nat, en couveuse. Même si je savais que c’était pour bien, un an après j’ai toujours le regret de ne pas avoir pu profiter de ses premiers instants de vie. Ce fut un véritable déchirement.

couveuse_avec_infirmiere_bb

 

2- Pudiques s’abstenir

Une fois, l’accouchement passé, je me suis dit que j’allais retrouver un peu d’intimité, un peu de pudeur. Non, tu attends, tu attends, et tu attends encore. Toujours les fesses à l’air, dans leur magnifique blouse qui s’ouvre dans le dos. deux heures comme ça post accouchement.

tumblr_nbix55WewZ1s8pd5uo1_500

 

3- Des culottes de grand-mère tu porteras

Ah oui, ça c’est le point Mode! Tu vas porter durant quelques jours des magnifiques culottes en filet ou xxl.

Tu connais Bridget Jones et sa culotte de grand-mère gainante? Et bien sa culotte, je peux te dire qu’elle est sexy comparé à ce que tu devras porter.

Culotte gainante

 

4- L’ascenseur émotionnel

Voici ma plus grosse surprise post-partum! Une fois l’accouchement passé, il faut savoir que les hormones qui étaient à leur apogée durant 9 mois, connaissent une chute vertigineuse en quelques heures.

Et là crois-moi, tu passes par tous les états possibles :

« Je suis heureuse, je suis Maman »

« Oh, mon dieu, est-ce que je vais y arriver »

Je t’arrête de suite, l’ascenseur émotionnel se n’est pas uniquement se poser des questions exitentielles. Non, tu passes du rire aux larmes en un claquement de doigts. Enfin, larmes est un moindre mot. En réalité, tu  pleures de façon incontrôlable pour la moindre chose. 

Pour ma part, ça a duré quelques jours seulement. 

tumblr_inline_nejd2yw6MO1r041w2

 

5- Les tranchées

Une fois l’accouchement passé, tu te dis que les contractions c’est fini? Et bien non! Tu vas en connaître encore quelques unes, histoire que tout se remettre en place. Ici, elles ont été assez douloureuses mais supportables.

tumblr_mn1u85vPOo1qfmdz3o1_500

 

6- Pipi obligatoire post accouchement

A peine revenue dans la chambre (4 à 5 heures après avoir accouché) une sage-femme est venue me voir afin de savoir si j’avais fait pipi. Question à laquelle je lui ai répondu par la négative. Ce à quoi, on m’a répondu que c’était obligatoire, sans quoi ce serait une sonde.

Dans ce cas là, tu ne te fais pas prier. Direction les Pipi Room sans broncher.

tumblr_inline_mj8iy1q2C41qz4rgp

 

7- Fatigue, fatigue

J’ai passé la première nuit seule, j’ai été séparé de mon fils resté en néo-nat.

Mais dès le lendemain, j’ai intégré l’unité Kangourou qui m’a permis d’avoir bébé avec moi. Et là, pendant que lui dormait paisiblement, j’ai passé de nombreuses nuits blanches. Tellement heureuse de l’avoir avec moi. De nombreuses heures à le regarder…

Mais, au bout de quelques jours, la fatigue m’a rattrapée. J’étais vraiment HS. Toutefois, j’ai trouvé les ressources nécessaires. Où, je ne sais pas. Mais elles étaient là, cachées.

1c9ocnk

 

8- Un bidou tout mou

Une fois, bébé sorti. Tu te dis que tu m’as retrouvé ton petit ventre tout beau, tout doux d’avant. 

Non, non , non et re-non! Déjà, il faut attendre qu’à l’intérieur tout se remette en place. 

Et puis, on ne va pas se mentir, ton bidon a été quelque peu meurtri par ce qu’il vient de vivre les 9 derniers mois. (vergetures, distendu, gonflé…)

Le maître-mot : la patience! Il faut laisser le temps faire son oeuvre. Et surtout, n »envisage pas même pas de reprendre le sport, dès ton retour à la maison. Déjà c’est déconseillé, réduction du périnée en priorité. Et puis, tu auras certainement peu de temps les premières semaines.

ventre

 

9- Bébé, bébé, bébé

Durant toute ta grossesse, tout le monde se préoccupe de toi. A savoir, si tu es fatiguée, si tu te sens bien…

Une fois, Bébé arrivé, tu n’existe plus. Ici, séjour en néo-nat oblige, les visites étaient interdites. Alors ce ne fut que le téléphone. Qu’est ce qu’il avait comme admnirateurs ce bébé : « et comment il va? comment il a passé la nuit? il a mangé?…

Les toutes jeunes Mamans que nous sommes, sont reléguées au second plan.

Tu me diras que c’est normal? Je ne trouve pas, je n’existe pas qu’à travers mon enfant. Ca fait du bien aussi que l’on te demande des nouvelles, que l’on apporte ou fasse livrer des fleurs, ou des chocolats!

 sideba

 

10- A l’aide

Lors de ma sortie de maternité, nous avions de la famille, à la maison. Et je dois dire que ça m’a fait du bien.

Déjà après trois semaines passées à l’hôpital, j’étais heureuse de retrouver mon « chez-moi ». Que Chéri avait pris soin de ranger et nettoyer de fond en combles.

Et puis, les grands-parents de Monsieur L. sont venus nous rendre visite. Et je dois dire que c’est super agréable de ne pas avoir à s’occuper de « l’intendance » quand tu rentres de la maternité.

Alors future Maman, n’hésite pas à demander de l’aide à ton Chéri, aux grands-parents, aux amis…

 

tumblr_m4hwjgFzVH1rqi6wpo1_500

 

 

 

 

Je te vois future Maman, à quelques jours de terme, derrière ton écran, en train de t’inquièter.

Je te rassure de suite, tout ceci n’est que temporaire. Et puis, comme je l’ai précisé, au début, c’est mon ressenti. Ce n’est pas une généralité.

 

Et toi, comment s’est passé ton post-partum? 

Publicités

6 réflexions sur “La vérité vraie sur l’après accouchement

  1. j’ai eu beaucoup de chance dans mon post partum. Des accouchements qui se sont biens passés (malgré une DPA dépassée de 11 jours pours les 2 :p ) Un baby blues assez court, un retour à domicile anticipé pour bb2. J’ai rapidement trouvé mes marques en tant que maman. Mon seul vrai gros souci de post partum es toujours d’actualité : BB1 a 5 ans et BB2 a 3,5 ans et je n’ai JAMAIS plus remis mes vêtements d’avant grossesse. 10 kg ne sont jamais partis. J’ai eu le malheur d’écouter le pire conseil qu’on m’a donné pendant ma première grossesse : « fais toi plaisir, tu es enceinte, tu verras : tu fondras après l’accouchement… »résultat : +17kg à terme. 7kg de grossesse et 10kg de gras pur qui ne sont jamais partis malgré régime, suivi diététicienne et tout le tralala…

    Aimé par 1 personne

  2. -Dans la rubrique mode, je signalerai aussi les bas de contention qu’on est obligée de porter pendant des semaines après l’accouchement pour éviter les varices…
    -dans la rubrique hygiène: si tu as eu une césarienne, tu attendras un mois avant d’avoir le droit de prendre un bain.
    -il arrive que ton ventre (enfin le mien) ne reprenne jamais sa forme initiale, ce qui me donne l’air vaguement enceinte alors que mon « plus beau bébé au monde » a déjà 4 ans!

    Aimé par 1 personne

  3. mais personne ne parle de l’espèce de chute du niagara version rouge qui te soule pendant ….. 1 mois???? Sans compter que pour cicatriser ( perso j’en avais graaaaaaaaaaaaaaandement besoin) ç n’aide pas!!! et puis on se sent toujours sale ( en plus de grosse et pleurnicharde!)
    Et puis les douleurs …. pour ma part assez gigantesques …. alors que l’on m’avait prescrit du … doliprane… et moi, pauvre jeune maman toute fraiche qui me disait que c’était normal, que je ne devais pas me plaindre …. j’avais mon bébé!!!
    quand ma sage femme est venue me rendre visite, une semaine après l’accouchement, et qu’elle a vu mon état de fatigue lié à la douleur… elle les a appelé direct et les a sérieusement enguirlandé pour que j’ai de VRAIS anti-douleurs…. la fatigue de la jeune maman est assez grande pour ne pas rajouter l’épuisement des douleurs…
    en bref, je trouve que le mois qui suit l’accouchement est de loin le pire… certe il passe, et même on remet ça … mais quand même! c’est LE mois ou j’ai définitiement pris conscience d’être un mamifère…. un animal quoi!

    Aimé par 1 personne

  4. Pfff… Moi aussi ça fait déjà un an ! Effectivement, je suis passée par tous les stades que tu décris. C’est exactement ça !!! Le retour a la maison a été dur pour moi car ensuite j’ai fait une infection avec 40 de fièvre. J’étais crevée et j’allaitais. La fièvre a ralenti la production de lait et du coup mon bébé pleurait souvent et je ne comprenais pas pourquoi. Le pédiatre m’a dit de me reposer, de faire la sieste en même temps que bébé et d’allaiter le plus souvent possible pour relancer la lactation, ce que j’ai fait. Tou est rentré dans l’ordre rapidement, mais c’était vraiment panique à bord ce premier mois quand j’y repense !!! Je trouve qu’on n’est pas suffisamment préparées à toutes ces petites difficultés post partum. On parle de la joie d’avoir un enfant, etc mais les pauvres mamans ne sont pas toujours dans leur assiette. Pour le deuxième ça devrait être plus simple, non ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s