La vie privée de bébé : pour vivre heureux, vivons cachés

Pour ceux et celles qui me suivent, vous aurez pu remarquer que mes articles sont rarement illustrés avec des photos de Monsieur L.

Les raisons sont assez simples :

1- il est tellement beau et choupinou que j’aurai trop peur que l’on me le prenne

2- s’il devient une rock-star, un politicien (ah non, pitié pas çaaaaaaaaaaaaaaa), un médecin émérite écrivant dans de grandes revues médicales internationales, imaginez l’embarras quand le monde entier découvrira ses jolies petites fesses toutes nues…

3- trop peur que l’on me pique une photo (et qu’une cinglée le fasse passer pour son fils – déjà vu – ou modifie sa photo)

Et pour bien d’autres raisons encore!

sheldon piratage wow

Il faut savoir que je ne cherche absolument pas à lancer un débat, qui de toute façon, sera stérile. Je comprend parfaitement que de nombreux parents soient si fiers de leur progéniture qu’ils ont envie de le partager. C’est d’ailleurs un vrai plaisir chaque matin de découvrir vos bouts d’choux, leurs progrès, leur évolution.

Pour ma part, je suis tentée très souvent de partager avec vous ma fierté d’avoir un si bel enfant. Mais je m’abstiens.

Etant notaire, j’ai par conséquent suivi (il y a très très longtemps – mais non qu’est ce que je rencontre, il n’y a pas si longtemps : je suis une jeunette) lors de ma première année de fac, des cours sur le droit à l’image et la protection de la vie privée.

A l’époque (oui mais en même temps si je dis à l’époque, tu vas croire, que je suis une vieille) Donc bref, il y a une bonne dizaine d’années, le respect de la vie privée et du droit à l’image était plus simple : pas d’internet chronophage, pas de réseaux sociaux… On en était au début du numérique, on faisait encore développer ses photos prises sur pellicule (oh mon dieu!!! je m’enfonce!!!)

Aujourd’hui, ce qui m’inquiète, ce n’est pas particulièrement le fait que les parents postent des photos de leur enfant, car ils choisissent les photos, postent des instants de vie précis…

Non, ce qui est inquiétant, c’est que ces enfants n’auront peut-être pas de notion de droit à l’image et de respect de la vie privée.  Quand, je vois ce type de vidéos (ici il s’agit de prévention, mais je vous assure que des cas comme ça, il y en a chaque jour), je me dis que l’on en mal barré.

http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/videos/le-film-les-injures/

 

Pour te donner un exemple concret, il y a quelques années de cela, une amie (plus âgée que moi – je préfère préciser) me demande de regarder si je trouve sa fille de 14 ans sur Facebook, car elle n’a pas de compte elle-même. Je vous assure que quand j’ai vu les groupes qui s’étaient créés contre sa fille, je n’en menais pas large. En fait, c’était une fille adorable, mais manque de bol, super mais alors super douée à l’école. N’en déplaisent à ses camarades, ils avaient créé plusieurs pages facebook, notamment pour qu' »elle arrête de lécher les c**illes de tel professeur ».

J’ai donc signalé la page, mais rien de bougeant assez vite, j’ai adhéré au groupe, et me suis fait passer pour un administrateur de facebook, stipulant que si les pages présentaient un caractère diffamatoire, et que si elles n’étaient pas effacées dans les 24 heures, un  signalement serait effectué au commissariat et que leurs parents devraient répondre des actes de leurs enfants (risque d’emprisonnement et d’amende). Aujourd’hui, j’en rigole, car le groupe a été aussitôt fermé, et ça a mis la panique quelques temps au collège, car les gamins pensaient qu’ils étaient en permanence suivis…

Pour en revenir à la vie privée de Monsieur L. : des photos, oui j’en partage, avec mes amis, ma famille. Mais pas n’importe comment. Au départ, je partageais ça via des plates-formes en ligne (Picasa). Mais voilà, Picasa, c’est Google… Google c’est américain. Donc, ils sont bien gentils, mais niveau protection des personnes et de leur vie privée, je n’ai pas super confiance.

Alors quand Christophe m’a proposé de découvrir son site Private Bébé, j’ai été ravie. Enfin, un site qui me permet de partager les photos que j’ai choisi avec la famille qui n’habite pas à côté.

private-bebe-2-1024x540

 Ce que j’ai aimé c’est que le site est personnalisable à souhait, que les personnes à qui j’envoie le lien peuvent commenter, aimer mes photos.

Je peux même tenir un petit ‘journal de bord’ dans lequel j’indique les grandes étapes de mon Loulou.

Bref, désormais, je ne partage mes photos qu’avec mon entourage via cette plate-forme. De plus, il est d’une telle facilité d’utilisation, que même les grands-parents et arrières grands-parents sont conquis et arrivent à visualiser les photos sans aucune difficulté.

Tu veux tester??? Pas de problème, le 1er mois est gratuit. Alors n’hésite pas fonce!!! (tu vois le petit icône Private Bébé en haut à droite, clique et laisse toi guider 😉 

Donc finalement pour vivre heureux, vivons cachés…

Et toi, qu’en penses-tu? est-ce que tu mets des photos de bébé sur le net? pas de craintes particulières?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s