Les maux de Bébé : les coliques

Aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet pas trop cool mais qui j’espère aidera les autres parents.

Aujourd’hui on va mettre des MOTS sur les MAUX de Bébé !

Cet article vient conclure les quelques mois de galère que l’on a connu avec Monsieur L. !

Ooooh ! Des mois de galère ? Oui, je dirai même que c’était l’ENFER !

L’enfer parce que l’on était impuissant.8g5f8ol8

L’enfer parce qu’il souffrait énormément

L’enfer parce que qu’il n’y a pas de solution miracle

L’enfer parce qu’il a beaucoup pleuré…

Bien sûr, ce n’est pas contre lui, mais contre tous ces petits maux qui lui ont pourris la vie.

Je crois que la plus grosse épreuve pour les parents néophytes que nous étions, a été les COLIQUES !

Gros générateur de stress pour Bébé comme pour les Parents.

Les parents qui ont connu ça, seront certainement de quoi je parle.

Nouveaux parents ou futurs parents, n’ayez crainte, tous les bébés ne sont concernés et puis ce n’est que passager 🙂

Mais bon, en tant que parents novices, on aurait aimer savoir ce qui nous attendait pour gérer au mieux.

Comment ça se traduit ?

Bébé pleure, pleure et repleure, voire hurle non stop, se tord dans tous les sens, a le ventre très dur, des ballonnements,des gazs, et ramène ses jambes brutalement sur son abdomen.

Ça commence généralement lorsque Bébé a 2 / 3 semaines jusqu’à environ 3 mois.

J’aime autant de dire que tu cherches toutes les solutions possibles pour soulager bébé, et tes nerfs par la même occasion car c’est vraiment difficile d’entendre Bébé chéri hurler, sans pouvoir faire quoi que ce soit.

Nous avons testé de nombreuses techniques pour soulager Monsieur L.

Pour info, rien n’a fait ses preuves à 100% chez nous. Par contre, ça peut soulager un peu Bébé.

En règle générale, les coliques cessent d’elles-mêmes, entre 3 /4 mois.

Voici la « longue » liste des solutions  méthodes testées :

1- les massages : on a massé Bébé durant de longues heures ! Avec, sans crème. Avec des crèmes spécial confort digestif.

Il semblerait que cela lui faisait du bien, au moins quelques minutes après le massage.

2- le portage sur l’avant bras (ventre contre bras). Et on déambulait à travers toute la maison. On aurait dû mettre un podomètre en marche, je suis sûre que l’on faisait plusieurs kilomètres par jour entre le salon et le couloir.

Une chose est sûre c’est que ça apaisait Monsieur L.

3- le calme : il faut créer une « ambiance » calme et sereine pour que Bébé se sente bien. Bon ici, il n’est pas question d’allumer des bougies, de mettre de la musique douce !!!

Non, il faut éteindre la télévision, la radio. Bref un silence total !

4- l’homéopathie : testée une fois, pas de résultats probants donc on a laissé tomber.

5- l’ostéopathie : que dire ? Chez nous, ça a été une catastrophe. Bébé a redoublé ses pleurs, pendant près d’une semaine. Pourtant l’ostéopathe avait été très douce avec lui. Je fondais pourtant mes meilleurs espoirs dans cette méthode. Il aurait peut-être fallu plusieurs séances, mais on été refroidi par cette première expérience.

6- les probiotiques : selon l’ostéo, les coliques pouvaient provenir de l’absence d’une bactérie dans les intestins qui favorisent la digestion (Bébé étant né avec 6 semaines d’avance, il a été mis direct sous antibio d’où l’absence de cette bactérie).

Là encore, pas de réel changement.

7- la bouillotte : ah notre fameuse bouillotte ! Et bien pour nous : ça a marché. Pas totalement, mais Monsieur L. était vraiment mieux, lorsqu’on lui mettait une petite bouillotte bien chaude sur son bidon.

8- les médocs : totalement désespérés et désemparés, nous nous sommes donc tourner vers les médicaments (sur prescription du pédiatre, évidemment), tels que D*br*dat.

On voulait éviter au maximum les médicaments pour notre si petit bout d’chou. Mais, nous avions épuisés toutes les solutions que nous connaissions et que j’ai évoqué précédemment.

Voici également quelques conseils :

– si Bébé boit du lait maternisé : essaye un changement de lait (avec accord du pédiatre, of course!!!)

Ici, Monsieur L. souffrant de RGO (Reflux Gastro Oesophagien – Oui ! Oui ! Le pauvre il nous les aura toutes faites – je t’en parlerai dans un autre article) : on lui avait prescrit un lait épaissi à la caroube. Soit dit en passant, c’est très efficace contre les RGO, mais rend la digestion difficile, notamment chez les enfants ayant des coliques ! Et là, rebelote, les coliques sont revenues.

– si tu allaites Bébé : limite les produits laitiers, car il semblerait que certains bébés aient du mal à assimiler « correctement » les protéines de lait de vache.

ne couche pas bébé avant le fameux Rototo. Bon, de manière générale, même si bébé ne souffre de coliques, il faut éviter. Mais c’est toujours bon de le rappeler.

– essaye de tenir bébé le plus droit possible lorsque tu le nourris, et pendant encore environ 20-30 minutes après le bib ou la tétée.

– n’hésitez pas à souffler un peu, en vous relayant entre Maman et Papa, et si c’est possible à laisser bébé quelques heures avec de la famille. Non, vous ne serez pas de mauvais parents ! Au contraire, il faut savoir reconnaître ses limites, et je t’assure que les coliques de bébé, les mettent à rude épreuve.

Voilà ce que nous avons pu expérimenté avec Monsieur L. pendant ses 3 premiers mois de vie.

Alors, désolée, je n’ai pas de solution miracle à te proposer. Mais ne désespère pas, car ça ne dure pas.

Et puis tu verras que les crises s’espacent de plus en plus, et qu’un petit sourire, ou un petit gazouillis te font oublier ces quelques mauvais moments, en une fraction de seconde.

Et puis, un matin, sans vraiment savoir pourquoi plus de coliques! YOUPIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!

tumblr_llk8xri2gL1qg21fq

Et toi, as tu trouvé une solution efficace pour soulager les coliques de Bébé ? Vite, dis nous tout !!! Tu rendras un fier service à de nombreux parents et ils t’en seront éternellement reconnaissants 😉

Publicités

7 réflexions sur “Les maux de Bébé : les coliques

  1. Moi pour mon boubou j’ai testé la calmosine en alternance avec l’eau de chaux et bons résultats. J’utilise aussi une bouillotte de graines de lin « les chocottes » qui fonctionne à merveille aussi bien chaude qu’à température ambiante.
    Mon boubou a 3 mois aujourd’hui et ça commence à se calmer mais je fais toujours attention à mon alimentation (pas de choux, oignons… enfin tout ce qui fermente et qui favorise les gaz et donc les coliques chez bébé)

    J'aime

  2. bonjour, je laisse un commentaire car ma fille de 3 mois et demi, elle a aussi u bcp de souci digestif! après un refus de l’allaitement de sa part on est passer au biberon, mais grosse galère! elle nous a fait colique, muguet et RGO en même temps! imaginez un peu les crises de larme pendant le biberon! traitement du muguet effectuer avec succès mais pour les colique et les RGO qu’elle galère! j’ai du changer plusieurs fois de lait pour enfin trouver celui qui lui convient ( « galia AR » surtout pour les RGO plus épaississant donc moins de remonté) les coliques sont enfin passé mais je continu toujours mon biberon adapté anti colique! par contre je lui donne un médicament en plus matin et soir « générique du mopral » pour ses RGO ( galère a donné) mais au final au bout de 3 mois on a enfin découvert un bébé super pour les biberons! j’espère que mon commentaire pourra aider d’autre maman en difficulté comme moi!

    J'aime

  3. Pingback: Les Biberons Bioteet de Babymoov testés et adoptés par Monsieur L. | Chroniques d'une Maman en CDI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s